99 % des sites commerciaux ne respectent pas la loi

99 % des sites internet commerciaux belges ne respecteraient pas les prescrits légaux. Ils ne fournissent pas un certain nombre d’informations pourtant obligatoires, selon le “ baromètre internet ” réalisé par Email-Brokers.

Cette société est spécialisée dans le marketing interactif et l’e-mail marketing.
Pour effectuer son baromètre internet, Email-Brokers a dressé une cartographie des sites internet en Belgique, à l’issue de 2 ans de travail. “ Nous avons recensé l’ensemble des sites professionnels belges en les collectant via différents canaux: noms des entreprises et codes postaux, extensions officielles, villes et villages de Belgique, professions, numéros de téléphone, requêtes automatisées sur les moteurs de recherche... Cette immense collecte nous a apporté un trillion de données brutes ”, explique l’administrateur délégué d’Email-Brokers, William Vande Wiele.
L’analyse de ces données a permis à la société de chiffrer à plus de 650.000 le nombre de sites internet en Belgique, dont quelque 500.000 ont une finalité professionnelle.
Parmi ces sites, 99 % ne respectent pas la loi, omettant de fournir un certain nombre d’informations (nom, adresse, numéro d’entreprise, numéro de TVA, etc.) obligatoires.
“ Aux Pays-Bas, seulement 16 % des sites web sont dans cette situation ”, souligne William Vande Wiele, plaidant au passage pour un meilleur encadrement des sites internet en Belgique et une protection de l’extension. be, souvent utilisée par des sociétés étrangères qui ont ainsi accès au marché belge sans être soumises aux mêmes contraintes que les sociétés belges.
“ L’internaute a des droits. S’il n’y a pas de mention légale, il ne sait pas où il achète son produit. La réglementation permet de limiter les excès ”, conclut-il, tout en évoquant le manque à gagner pour les entreprises belges actives dans l’e-commerce.

Sources : Subpress / Emailbrokers